Alpencross_Startseite

Alpencross

« On va y arriver ! »

La Kaywaldschule est une école pour enfants et jeunes porteurs d’un handicap intellectuel ou moteur, qui depuis quelques années inclut avec succès dans son programme un atelier vélo. En 2015, élèves et enseignants ont relevé un défi de taille : franchir les Alpes à vélo ! Nous les avons accompagnés deux jours durant.

 

 
Alpencross_03

 

« VTT : franchissement pied à terre », annonce un panneau. Mohammed, sur le KETTWIESEL CROSS, se retourne vers les deux TRIX attelés à lui : « Allez, à fond ! », crie-t-il à ses deux trinômes. Lesquels poussent autant qu’ils peuvent sur les pédales. Lui-même dispose de l’assistance du moteur Steps dans le pédalier. Tous les deux ou trois virages, c’est un nouveau panorama alpin à couper le souffle. Et encore quantité de dénivelé positif à gravir mètre après mètre. Un sacré effort. Le convoi participe à l’atelier vélo de la Kaywaldschule de Lauffen, en Bade. Thomas Rienth et ses collègues enseignants y ont créé un atelier vélo il y a quelques années.

 

 
Alpencross_02
 

Grâce à des dons généreux d’entreprises locales et une fondation propre à l’école, cette dernière dispose entre-temps d’un parc impressionnant de TRIX et de PINOs. L’apprentissage commence dans la cour de l’école, puis viennent les sorties dans les environs. « L’activité cycliste stimule leur développement psychomoteur, et même sur le plan des compétences sociales et de l’estime de soi, c’est un bénéfice », commente l’enseignant. L’atelier vélo est désormais intégré à part entière dans la prise en charge thérapeutique. Puis l’idée d’un nouveau, d’un immense défi : franchir les Alpes ! Les compagnes des enseignants sont catégoriques : « Infaisable, trop dangereux, vous n’y arriverez pas ! »

 

 
Alpencross_04

 

Et pourtant : juillet 2015 : neuf élèves et cinq accompagnants sont bien là, au coeur des Alpes ! 200 kilomètres, c’est ce qu’ils doivent parcourir de Bichelbach, Autriche, à Merano, Haut-Adige. 2 500 mètres de D+ ! Deux PINOs, un CROSS, quatre TRIX, deux VTT et un Tandem classique partis pour cinq jours. Pas vraiment facile ! Mais dès le petit-déjeuner, on entend : « Je veux faire du vélo ».

 

 
Alpencross_05
 

On dort dans des chambres d’hôte le long de la Via Claudia Augusta, antique voie romaine. La vue est souvent incroyable, comme ici au bord du lac Reschensee, d’où émerge le fameux clocher d’Alt Graun. A mesure que dure la randonnée, un véritable esprit d’équipe s’empare du jeune peloton. On attend les plus lents, les cyclistes s’entraident quand l’un d’entre eux n’en peut plus, les uns poussent les autres. Nous sommes admiratifs.

 

Alpencross_07

Tout comme les habitants et les hôteliers des villages traversés. Ils n’en reviennent pas : un groupe de cyclistes à l’assaut des Alpes, dont les membres sont en majorité porteurs d’un handicap !

 

« Ça a été un effort monstrueux – et une satisfaction énorme » commente M. Rienth après la traversée. « Chaque jour nous a encore plus soudés en une super équipe. Et les élèves ont fait l’expérience de faire des choses dont ni eux-mêmes, ni les autres ne les croyaient capables. Pour eux, cela a une portée immense. » Peu de temps après le retour, une maman l’a appelé : « Comment avez-vous fait ? Mon fils a grandi d’une tête ! »

Texte: HASE BIKES

 

 
Alpencross_06

Tout ce qui concerne les TRIX se trouve ici.

AU MODÈLE


REVENDEURS

CONFIGURE BIKE

REGARDER LA VIDÉO